Teboho Edkins
Allemagne, Afrique du Sud, France, 8 min
Première mondiale

Dans les plaines rurales du Lesotho, Teboho Edkins documente la vie d’enfants résidant dans un orphelinat bouddhiste. Observant délicatement les moindres gestes, le film explore les relations de pouvoir présentes au cœur de l’hospice et interroge en fin de compte les conditions de partage d’un système de valeurs morales. 

Dans les plaines rurales du Lesotho, Teboho Edkins documente une journée dans la vie d’enfants résidant dans un orphelinat bouddhiste financé par une organisation caritative taïwa-naise. La vie confinée et strictement réglementée des orphelins est notamment décrite dans une séquence de chant et de transe. Observant délicatement les moindres gestes des enfants et des moines, le film détaille comment les relations de pouvoir s’instaurent entre les deux parties. Lors des différents exercices, que ce soit la position des mains ou la tenue générale du corps – qu’il soit fatigué, recroquevillé ou distrait – le comportement des enfants est toujours minutieusement surveillé, sans que l’on reconnaisse la nature de cette autorité. Toujours à bonne distance et sans prendre parti, le film interroge les conditions de partage d’un système de valeurs morales. En fin de compte, il s’agit également de montrer la persistance de la religion bouddhiste dans un pays majoritairement chrétien, visibilisant ainsi une communauté destinée à disparaître.

Tom Bidou

Durée
8 min
Année
2020
Pays
Allemagne, Afrique du Sud, France
Section
Compétition Internationale Moyens et Courts Métrages
Première
Première mondiale
Langue
chinois
Production
Teboho EdkinsDay Zero Films UGJanja KraljKinoElektronDon EdkinsDay Zero Films
Contact de vente
Teboho EdkinsDay Zero Films UGtebohoedkins@gmail.com+4915777586289

Compétition Internationale Moyens et Courts Métrages

→ Tous les films