Fabrice Aragno
Suisse, 6 min
Première mondiale

Depuis la cour d’un immeuble, Fabrice Aragno filme la nature qui reprend ses droits lorsque les êtres humains se font plus discrets. Ici un renard, le vent, un oiseau, la présence d’une personne sur un balcon. Parenthèse raconte avec sensibilité et une apparente simplicité le temps qui s’arrête et le temps qui passe. 

Tout d’abord vient le bruit absurde du quotidien, puis apparaissent les bienfaits cachés d’une pause abrupte, enfin le retour à « la vie d’avant ». Depuis la cour d’un immeuble, Fabrice Aragno filme la nature qui reprend ses droits lorsque les êtres humains se font plus discrets. Seul avec sa caméra, le réalisateur signe un film poème, restituant une suite d’instantanés des moments fugaces du quotidien de cette cour. Ici nous faisons la rencontre d’un renard qui s’aventure jusqu’au jardin, du vent qui souffle sur les feuilles, des oiseaux posés sur les sommets des arbres, où enfin de la présence d’une personne sur un balcon. Une bande sonore entrecoupée de silences guide la narration qui se développe en trois temps. Avec finesse, le film fait écho à cette période si particulière que fut le premier confinement de l’année 2020. Parenthèse raconte avec sensibilité et une apparente simplicité le temps qui s’arrête et le temps qui passe.

Alice Riva

Durée
6 min
Année
2020
Pays
Suisse
Section
Compétition Internationale Moyens et Courts Métrages
Première
Première mondiale
Langue
sans dialogue
Production
Fabrice AragnoCASA AZUL FILMS
Contact de vente
Fabrice AragnoCASA AZUL FILMSfabrice.aragno@casa-azul.ch+41794177146

Compétition Internationale Moyens et Courts Métrages

→ Tous les films