Zwyczajny kraj

Tomasz Wolski
Pologne, 52 min
Première mondiale

Ce film, composé d’images d’archives déclassifiées, raconte la manière dont les services secrets ont espionné et consigné chaque fait et geste des Polonais durant l’Union soviétique. Des visites à l’église aux errances en quête de sensations fortes, rien n’échappait à ce système de contrôle brutal mis en place au nom... de la liberté.

À quoi ressemblait le quotidien dans la Pologne soviétique ? Ce documentaire, composé d’archives déclassifiées, raconte comment les services secrets ont espionné et consigné tous les faits et gestes des Polonais. De la fréquentation de l’église aux virées nocturnes à la recherche d’aventures, rien n’échappait à ce système de contrôle brutal mis en place par les Soviétiques au nom…de la liberté. Comme dans un film d’espionnage de la Guerre froide, An Ordinary Country montre avec quel soin fut structuré le réseau de délation qui encourageait les habitant.e.s à se surveiller les un.e.s les autres. Il n’y a rien d’« ordinaire » dans ce film, pas plus que dans la Pologne soviétique, mais son peuple devait faire comme si tout l’était afin de survivre et de préserver un semblant de vie normale. Pour autant, il ne s’agit pas ici d'un rappel tardif des horreurs du système soviétique. Ce film est un avertissement contre le retour perpétuel de ces horreurs, adressé à ceux qui font comme si tout allait bien. C’est une capsule témoin d’un passé récent contre l’avènement d’un nouveau fascisme qui pourrait roder, juste à côté.

Giona A. Nazzaro

Bande-annonce

Durée
52 min
Année
2020
Pays
Pologne
Section
Compétition Internationale Moyens et Courts Métrages
Première
Première mondiale
Langue
polonais
Sous-titre
anglais, français
Production
Anna Gawlita
Contact de vente
Anna Gawlita
kijora@gmail.com
+48609421497

Compétition Internationale Moyens et Courts Métrages