Poikien puhelin

Laura Rantanen
Finlande, 20 min
Première mondiale

Sur la base d’appels anonymes à une ligne d’assistance destinée à des adolescents, On Hold fait entendre une parole dissonante. Récités ici par des personnes âgées, ces témoignages interrogent la construction de la masculinité et son héritage générationnel. Entre humour et effroi, le film dévoile les non-dits d’une société malade.

Sur la base d’appels téléphoniques anonymes à une ligne d’assistance destinée à des jeunes hommes de moins de 20 ans, Laura Rantanen construit un dispositif cinématographique singulier. Dotée d’un bagage en anthropologie, la cinéaste se sert de ces récits pour étendre son champ d’étude. Dans des plans essentiellement fixes, au coeur de leurs appartements ordinaires, les témoignages sont récités par des personnes âgées. Cette distanciation, provoquant un certain humour, redéploye par la même occasion les enjeux noués par les textes. Racisme, homophobie, rapport aux jeux vidéo, isolement : ce sont pêle-mêle les sujets qui traversent la tête de nombreux ados. Cette parole à la fois libre et crue dépeint la manière dont se diffuse une certaine construction de la masculinité. Le déplacement générationnel opéré par On Hold permet d’interroger avec raison l’héritage de ces structures de pouvoir et le type de relations qui en découlent. Avec recul et lucidité, Laura Rantanen alerte sur une société malade tout en tenant pour responsables des acteurs devenus invisibles au fil du temps.

Tom Bidou

Bande-annonce

Durée
20 min
Année
2020
Pays
Finlande
Section
Compétition Internationale Moyens et Courts Métrages
Première
Première mondiale
Langue
finnois
Sous-titre
anglais, français
Production
Anna Mellin
Contact de vente
Anna Mellin
anna.mellin@aalto.fi
+3580405390345

Compétition Internationale Moyens et Courts Métrages