Hamed Alizadeh
France, Afghanistan, 29 min

Des policiers installés dans des baraques de fortune inspectent les véhicules entrant dans le centre de Kaboul. Recrutés dans différentes régions du pays pour assurer la sécurité de la capitale, ils ne comprennent pas très bien ce qu'ils sont venus faire ici. Hamed Alizadeh décrit en cinéma direct le quotidien teinté d'absurde de ces hommes qui imaginent participer à l'avenir de l'Afghanistan.

Poste de frontière de Dehbori, dans le centre de Kaboul. Là, quinze policiers installés dans des baraques de fortune se relaient jour et nuit pour inspecter les voitures sans plaques d'immatriculation pénétrant le centre-ville. Une consigne unique occasionnant parfois des malentendus, comme le raconte l'un d'eux, qui a arrêté sans le savoir le véhicule d'un gouverneur... Issus de régions reculées du pays, les policiers de Check Point ne comprennent pas très bien le but de leur présence, pourquoi le pain qu'ils vont chercher au commissariat une fois par jour est rassis, les pannes électriques fréquentes. Pour tromper l'ennui, la peur d'un attentat suicide et le célibat, ils commandent parfois une chanson populaire, dansée sur l'écran de télévision par des femmes dont la poitrine est voilée, sous le regard du commandant Massoud, seule icône dans leur baraquement exigu. Hamed Alizadeh chronique en cinéma direct le quotidien absurde de ces hommes qui imaginent participer à l'avenir de l'Afghanistan, fût-ce en percevant le chant des oiseaux au milieu du trafic ou en contemplant le grouillement des fourmis sur le terrain vague où ils sont cantonnés.

Emmanuel Chicon

Durée
29 min
Année
2011
Pays
France, Afghanistan
Section
Compétition Internationale Courts Métrages
Langue
persan
Sous-titre
français
Production
Ateliers VaranStéphane Jourdain
Contact de vente
Juliette Duboiscontact@ateliersvaran.com+331 43566404

Compétition Internationale Courts Métrages

→ Tous les films