3 dni wolności

Łukasz Borowski
Pologne, 27 min

Après quinze années passées derrière les barreaux, Piotr se voit accorder trois jours de liberté. Dans ce (premier) film âpre, Łukasz Borowski accompagne son personnage au cours de ces quelques heures passées de l'autre côté. Un voyage tourné au présent immédiat pour Piotr, qui goûte chaque minute de son existence, tout en tentant d'échapper au vertige du temps irrémédiablement perdu.

Piotr Klous, condamné à purger une peine de vingt-huit ans de prison, se voit accorder une libération provisoire de trois jours. La première séquence de 3 dni wolnosci, montée en "jump cut", saisit le protagoniste comme un nageur remontant brusquement à la surface. Passé la grille, il retrouve son ami Marek, et s’enivre à pleins poumons de cet air si « différent » de celui qu'il s'est habitué à respirer de l'autre côté des barbelés. Commence alors une course contre la montre, où chaque minute doit être épuisée, saturée d'émotions, d'impressions indélébiles. Piotr est comme un enfant qui s'émerveille du monde et de ses changements : on passe désormais en Slovaquie sans contrôle, on peut même aller « braquer » une banque grâce au GPS – allusion ironique à son crime à peine évoqué. En styliste sensible, Łukasz Borowski parvient à saisir la détresse électrique de son personnage au cours de cet âpre périple au présent immédiat. Piotr est un homme sans passé et sans avenir, perdu, mais qui tente de renouer avec l'expérience de la normalité pour échapper quelques heures durant au vertige du temps irrémédiablement perdu.

Emmanuel Chicon

Durée
27 min
Année
2011
Pays
Pologne
Sections
Compétition Internationale Courts Métrages
Polish Docs
Langue
polonais
Sous-titre
anglais
Production
Adam Ślesicki
Contact de vente
Johanna Skalskajskalska@wajdastudio.pl+48501102878

Compétition Internationale Courts Métrages

→ Tous les films