Ma famille en 17 bobines

Claudie Lévesque
Canada, 27 min

Québec. Images en Super 8. Des fragments d’une vie ordinaire sont raccordés par le silence et des voix. Les voix parlent de la vie et de la mort, de matérialité et spiritualité, d’immanence et transcendance. Le silence est celui de la campagne, mais aussi celui des souvenirs refoulés, du non dit, des choses secrètes qui se passent entre les deux états de l’homme, nature et culture.

Les paysages du Québec, des animaux dans les champs, des hommes au travail, des scènes de chasse, des familles captées dans le bonheur simple des mariages ou dans le deuil froid des enterrements : des fragments d’une vie ordinaire raccordés par le silence et des voix. Les voix parlent de la vie et de la mort, de matérialité et de spiritualité, d’immanence et de transcendance. Elles disent : « On vient de quelque part et on va quelque part : la vie ne peut pas être la mort.» Le silence est celui de la campagne, mais aussi celui des souvenirs refoulés, du non-dit, des choses secrètes qui se passent entre les deux états de l’homme, nature et culture. Les plans d’amateurs glissent les uns après les autres, en suivant le libre cours des pensées, comme un flux de mémoire qui situe parole et regard au coeur même de la question humaine. « Les images en 8mm et Super 8 appartiennent à l’archive de famille, tout comme celles que j’ai filmées dans les mêmes formats. Les 17 bobines d’où elles proviennent correspondent au nombre d’enfants que ma mère a mis au monde » (CL).

Luciano Barisone

Bande-annonce

Durée
27 min
Année
2011
Pays
Canada
Section
Compétition Internationale Courts Métrages
Langue
français
Sous-titre
anglais
Production
Claudie Lévesque

Compétition Internationale Courts Métrages

→ Tous les films