Nontawat Numbenchapol
Thaïlande, 79 min
Première mondiale

Un plan au drone survole une route de crête qui serpente sur un territoire ambigu, la douceur verte des courbes bruissant des échos étouffés d'un conflit. En voix-off, Jai Sang Lod raconte : arrivé en 2001 à la frontière thaïlandaise dans un camp de déplacés avec sa famille pour fuir les combats opposant l'armée birmane à la minorité Shan, il doit rejoindre la Shan State Army pour effectuer son service militaire obligatoire. Nontawat Numbenchapol l'a filmé à ce moment crucial de son existence, quand ce jeune homme paisible doit se résoudre, peu après le décès de sa mère, à laisser ses jeunes frères et sœurs pour apprendre le métier des armes. Soil Without Landne prend pas fait et cause pour les Shan, le cinéaste révélant la rudesse de la conscription, le sort réservé aux déserteurs, le dressage des corps, la dissolution des complexités individuelles. Jai Sang Lod semble lui-même flotter, saisi entre sommeil et éveil, dans un espace mental flou. Ses mots qui deviennent parfois discours de justification dessinent le portrait d'un être prisonnier d'une identité et d'une condition qu'il n'a pas choisies. 

Emmanuel Chicon

Bande-annonce

Durée
79 min
Année
2019
Pays
Thaïlande
Sections
Compétition Internationale Longs Métrages
Films W/O World Sales
Première
Première mondiale
Langue
thaï
Sous-titre
anglais, français
Production
Komtouch Napattaloong
Contact de vente
Komtouch Napattaloongdew@mobilelabproject.com+66933901993

Films W/O World Sales

→ Tous les films