Verq

Arthur Sukiasyan
Arménie, 25 min
Première mondiale

En 1988, Gyumri, deuxième ville d’Arménie, a été détruite par un terrible séisme. Plusieurs décennies après, les habitants ne sont toujours pas remis de cette tragédie. La ville, autrefois animée, est un champ de ruines. Les gens s’accommodent de la dure réalité en partageant des souvenirs obsédants de l’ère soviétique. Les journées passent ainsi, à se rappeler d’histoires et de gens appartenant à un lointain passé. Un monde suspendu à la lisière de différentes époques, et qui s’attarde dans un espace hors du temps. Une émotion intemporelle et intime relie les images – montées et cadrées avec grande précision – de personnes qui tentent avec beaucoup de force de défendre ce qui leur reste de dignité. Woundappartient au canon arménien qui égraine le récit des épreuves de la diaspora. Un poème humaniste dont les images laconiques témoignent du talent d’Arthur Sukiasyan. Un hommage poétique à une ville et à ses habitants, filmé par un cinéaste extrêmement brillant. 

Giona A. Nazzaro

Bande-annonce

Durée
25 min
Année
2019
Pays
Arménie
Sections
Compétition Internationale Moyens et Courts Métrages
Films W/O World Sales
Première
Première mondiale
Langue
arménien
Sous-titre
anglais, français
Production
Arthur SukiasyanAni Asribabayan
Contact de vente
Arthur Sukiasyannewkinoartart@gmail.com+37498102045

Compétition Internationale Moyens et Courts Métrages

→ Tous les films