Johana Ožvold
République tchèque, France, Slovaquie, 68 min
Première mondiale

Johana Ožvold dissèque l’histoire de la musique électronique, comme pour réaliser un film de science-fiction. Des ingénieurs du son pionniers qui œuvraient derrière le rideau de fer, en passant par les compositeurs français avant-gardistes, jusqu’aux créateurs post-modernes d’artefacts sonores digitaux, elle compose un paysage abstrait envoûtant et étrangement beau. Des voix surgissent d’anciens téléviseurs oubliés dans les labyrinthes de futures archives où le passé et l’avenir semblent coexister de façon complexe. Les stratégies obliques permettant aux appareils analogiques et aux techniques d’enregistrement numériques de créer de nouvelles possibilités sont observées par la réalisatrice avec une affection enjouée, telle une scientifique dans son laboratoire, au milieu de ses outils et... jouets. Un premier documentaire qui bouscule les notions préconçues de l’approche observationnelle. Un paysage grisant où le son se matérialise et l’espace se dissout dans des sonorités inconnues. Un autre type d’odyssée de l’espace. 

Giona A. Nazzaro

Bande-annonce

Durée
68 min
Année
2019
Pays
République tchèque, France, Slovaquie
Sections
Compétition Internationale Burning Lights
Films W/O World Sales
Première
Première mondiale
Langues
anglais, français, tchèque
Sous-titres
anglais, français
Production
Kristýna Michálek KvětováJean-Laurent CsinidisIvan Ostrochovský
Contact de vente
Kristýna Michálek Květovákristyna@cinemotiffilms.cz+420731203715

Compétition Internationale Burning Lights

→ Tous les films