Damas, au péril du souvenir

Marie Seurat
France, Syrie, 66 min
Première mondiale

Après un long exile, la cinéaste Marie Seurat rentre en Syrie. Elle voudrait y acheter une maison, mais errant dans les rues de Damas, elle se perd entre ses souvenirs lointains et les bruits du présent. Ainsi l’histoire fait surface jusqu’aux tragiques événements d’aujourd’hui. Sa voix glisse sur les images comme une lettre à son mari, Michel Seurat, assassiné il y a 30 ans, au Liban, par le Hezbollah.

Marie Seurat est née à Alep, dans une famille chrétienne. Comme beaucoup d’autres syriens, face aux persécutions politiques du régime des Assad, elle a dû quitter le pays, pour s’installer à l’étranger. En France,  elle décide de commencer une carrière de graphiste et plus récemment d’écrivaine et de cinéaste. Après un long exile, elle rentre en Syrie. Elle voudrait y acheter une maison, mais ce n’est pas le moment. Sur le pays soufflent les vents d’une révolte populaire et alors qu’elle erre dans les rues de Damas, elle se perd entre ses souvenirs lointains et les bruits du présent. Ainsi l’histoire fait surface jusqu’aux tragiques événements d’aujourd’hui. Sa voix glisse sur les images comme une lettre à son mari, Michel Seurat, assassiné il y a 30 ans au Liban par le Hezbollah. « En livrant ma main à l’écriture automatique je délimite les contours des quartiers. Bleu pour le chrétien. Vert pour le musulman. Et pour le juif ça sera l’orange. 2000 ans d’histoire esquissés en un clin d’œil. C’est comme ça que je traite le choc infligé par les événements. Je le somatise”(MS).

Luciano Barisone

Bande-annonce

Durée
66 min
Année
2012
Pays
France, Syrie
Sections
Compétition Internationale Longs Métrages
Regard Neuf
Première
Première mondiale
Langues
français, arabe
Sous-titres
français
Production
Serge Lalou
Contact de vente
Céline Païnicourrier@lesfilmsdici.fr+33144522323

Compétition Internationale Longs Métrages

→ Tous les films