VẮNG BÓNG

Martin Otter
Allemagne, 90 min
Première mondiale

Enfant, le poète Thanh Nguyen a été victime d’un raid américain. Devenu aveugle, l’homme s’est marié et a fondé une famille. Quand sa femme est tombée malade, il a pris la décision de mendier à travers le pays, accompagné par sa fille alors âgée de neuf ans. Conçu comme une confession à deux voix (père et fille), déchiré par des plans de lumière absolue, Vắng Bóng est un voyage à travers la nuit.

Enfant, le poète Thanh Nguyen a été victime d’un raid américain. Devenu aveugle, l’homme s’est marié et a fondé une famille. Quand sa femme est tombée malade, il a pris la décision de mendier à travers le pays, accompagné par sa fille alors âgée de neuf ans. De retour chez lui deux ans plus tard, Nguyen a commencé à écrire sur cette expérience et à surmonter son handicap. Conçu comme une confession à deux voix (père et fille), déchiré par des plans de lumière absolue, Vang Bong est un voyage à travers la nuit. Petit à petit, le récit s’ouvre sur une trajectoire universelle : une sorte de précis philosophique sur la manière de survivre aux ténèbres.

En équilibre subtil entre parole, imagination, souvenir et rêve, Martin Otter cherche à dépasser le visible et l’audible pour atteindre une dimension autre, qui tient à l’intimité de ses personnages et qui se veut comme l’image d’un monde intérieur. Tourné dans un noir et blanc à forte valeur symbolique, Vang Bong suit un parcours à rebours qui, tel une spirale, conduit au plus près de l’âme d’un homme.

Carlo Chatrian

Bande-annonce

Durée
90 min
Année
2012
Pays
Allemagne
Sections
Compétition Internationale Longs Métrages
Regard Neuf
Première
Première mondiale
Langue
vietnamien
Sous-titre
anglais
Production
Martin OtterNicolas Humbert
Contact de vente
Nicolas Humbertnicolas.humbert@gmx.de+4989292354

Compétition Internationale Longs Métrages

→ Tous les films