Nacer - Diario de maternidad

Jorge Caballero
Colombie, 83 min

Six naissances dans des hôpitaux publics de Bogotá. La routine de l’accouchement est observée du point de vue des jeunes mères. Filmées avec pudeur, ces naissances montrent la réalité sociale de l’institution où la société est mise au monde. Plein de finesse, ce film contient aussi beaucoup d’humanité, à l’origine de moments très émouvants.

Après un rapide premier baiser, le nouveau-né part subir divers examens de routine. La mère, épuisée, reste allongée sur la table d’accouchement, loin de son enfant. La tension entre la logique médicale et les émotions est palpable. Jorge Caballero, qui a passé plusieurs mois avec sa caméra dans des hôpitaux publics de Bogotá, signe Nacer – Diario de maternidad, un film sur le déroulement de six naissances. Devenu lui-même père récemment, il conserve une position d’observateur, tout en se rangeant du côté des jeunes mères – des femmes vivant dans des conditions précaires; une seule d’entre elles est accompagnée par son mari.

Bagatela (2008) donnait à voir des avocats de petits délinquants; cette fois, Caballero filme des médecins. Des femmes en chemises de nuit toutes identiques viennent s’asseoir à leur bureau pour parler de leur cas. Filmées avec pudeur, ces naissances montrent la réalité sociale colombienne. La manière de parler et d’agir des employés révèle la hiérarchie au sein de l’institution de la maternité, où la société est mise au monde. Mais ce film subtil contient aussi beaucoup d’humanité, à l’origine de moments très émouvants.

Jenny Billeter

Traduction BMP Translations

Durée
83 min
Année
2011
Pays
Colombie
Section
Compétition Internationale Longs Métrages
Langue
espagnol
Sous-titre
anglais
Production
Rosa Ramos

Compétition Internationale Longs Métrages

→ Tous les films