Ilja Stahl
Allemagne, Afrique du Sud, 58 min
Première Internationale

Hillbrow, quartier de Johannesburg hérissé de buildings, dont le béton réverbère l'incessant maelström sonore des rues, banlieue surpeuplée où la vie ne vaut pas cher, est le terrain de jeu de Tebogo et Karabo. Âgés d'une quinzaine d'années, peu intéressés par l'école, en conflit avec leurs mères qui les éduquent seules et les laissent un peu livrés à eux-mêmes, les deux amis passent l'été en trompant comme ils peuvent leur ennui. Quand ils ne se mêlent pas aux bandes de leurs aînés, dansant dans les parkings souterrains ou dérivant dans l'enfer urbain, ils semblent veiller sur la ville en venant se réfugier sur le toit de leur immeuble. Celui-ci offre un point de vue imprenable « sur toute l'Afrique », comme s'amuse l'un d'eux devant la caméra, avant de raconter comment, la veille, trois gamins sont morts, juste en bas, fauchés par des voitures lors d'une course-poursuite. Avec Touching Concrete, Ilja Stahl filme l'univers violent d'adolescents qui cherchent à se jouer des ombres pesant sur leur futur et brûlent d'échapper à l'arbitraire qui les a fait naître et grandir, là.

Emmanuel Chicon

Bande-annonce

Durée
58 min
Année
2017
Pays
Allemagne, Afrique du Sud
Sections
Compétition Internationale Moyens et Courts Métrages
Dok Leipzig
Première
Première Internationale
Langues
anglais, zoulou
Sous-titres
anglais, français
Production
Jakob D. WeydemannJonas WeydemannUte Dilger
Contact de vente
Jakob D. Weydemannjakob@weydemannbros.com+490 67928270

Compétition Internationale Moyens et Courts Métrages

→ Tous les films