Johannes Gierlinger
Autriche, 42 min
Première mondiale

« Un fasciste peut-il dire "je t'aime" dans une autre langue? » se demande Johannes Gierlinger, le réalisateur de Remapping the Origins. Bialystok est une ville polonaise qui a vu naître Ludwik Lejzer Zamenhof, médecin, inventeur et écrivain polonais célèbre pour avoir créé l'espéranto en 1873 alors qu'il était encore collégien. Il voulait que cette langue construite soit un outil universel permettant d'établir un pont entre les différentes cultures. Bialystok est aussi la ville natale de David Abelevich Kaufma, connu mondialement sous le nom de Dziga Vertov, un des théoriciens du cinéma les plus importants de l'histoire, pionnier soviétique, réalisateur révolutionnaire de documentaires et de films d'actualités. Dans cette même ville, des groupes anarchistes sont apparus pendant la révolution russe et les nazis ont construit un ghetto juif. Un essai visuel dont les multiples facettes confrontent l'histoire de Bialystok avec la montée en puissance des partis d'extrême-droite en Pologne aujourd'hui. L'Europe aura-t-elle d'autres opportunités de construire une société plus ouverte, tolérante et démocratique ?

Giona A. Nazzaro

Durée
42 min
Année
2018
Pays
Autriche
Section
Compétition Internationale Moyens et Courts Métrages
Première
Première mondiale
Langues
polonais, anglais
Sous-titres
anglais, français
Production
Johannes Gierlinger
Contact de vente
Johannes Gierlingermail@johannesgierlinger.com+4369917266748

Compétition Internationale Moyens et Courts Métrages

→ Tous les films