Corinne Sullivan
France, 50 min
Première mondiale

Nodzari quitte la plaine de Tbilissi pour s’installer avec sa famille à Mutso, dans les montagnes désertées de Khevsourétie, en Géorgie. Nourri de l’imaginaire collectif construit autour de ce territoire, il cherche à redonner vie au village en ruine de son enfance. A travers son épopée se dessine l’histoire d’une famille, d’une communauté et d’un arrière-pays façonné de rêves et de mots.

Nodzari quitte la plaine de Tbilissi pour s’installer avec sa famille à Mutso dans les montagnes désertées de Khevsureti, en Géorgie. Nourri de l’imaginaire collectif construit autour de ce territoire, il cherche à redonner vie au village de son enfance, désormais en ruine. Dans un pays où la « présence » du passé a été - et est encore - à l’origine de guerres et de conflits, on vit ici une relation à la fois intensément intime, spirituelle, identitaire et très concrète, à la pierre, aux maisons qui s’écroulent, aux ruines sacrées. Dans ses voyages dans la mémoire des lieux, Nodzari est accompagné de son fils et lui dit : « Chaque pierre doit être pour toi une histoire. Tu dois aimer chaque pierre. » La transmission se fait. Des touristes apparaissent, prennent une photo et s’en vont. Un film épique sur la puissance de la narration.

Paolo Moretti

Bande-annonce

Durée
50 min
Année
2014
Pays
France
Section
Compétition Internationale Moyens Métrages
Première
Première mondiale
Langue
géorgien
Sous-titre
français, anglais
Production
Petit à petit productionDavid FoucherEmmanuel Parraud
Contact de vente
David Fouchertmf@tournemontefilms.fr

Compétition Internationale Moyens Métrages

→ Tous les films