Stefan Ivančić
Serbie, 33 min
Première mondiale

Scènes de vie quotidienne au bord du Danube, en Serbie ; il ne se passe rien ou presque pour ces hommes échoués au port en même temps que les bateaux. Guidé par un protagoniste aussi attachant qu’un peu naïf et décalé, on parle économie, papillons de nuit, on parle des vieilles chansons de jeunesse, à la mode dans les années 1970. Un film sensible d’observation, d’une société en suspens.

Scènes de vie quotidienne au bord du Danube, en Serbie ; il ne se passe rien ou presque pour ces hommes échoués au port en même temps que les bateaux, sur lesquels ils vivent toujours. Entraîné par une figure aussi attachante qu'un peu naïve et décalée, on parle économie, papillons de nuit, on parle des vieilles chansons de jeunesse, à la mode dans les années 1970. Il fallait une caméra bienveillante et d'une grande maîtrise pour traduire avec justesse la douce nostalgie berçant les protagonistes de 1973 ; celle de Stefan Ivancic est comme d'ordinaire précise et douce, composant des cadres rigoureux dans une série de plans fixes. Un portrait observationnel qui révèle une société semblant à la dérive, ou plutôt immobile à force d'être dépassée par les logiques du présent. Restent les bateaux, qui servent de décor à la vie, et la musique ; celle du bon vieux temps, celle de la jeunesse, celle d'un monde différent. Et la question, brûlante : que s'est-il donc passé en 1973 ?

Emilie Bujès

Durée
33 min
Année
2014
Pays
Serbie
Section
Compétition Internationale Moyens Métrages
Première
Première mondiale
Langue
serbo-croate
Sous-titre
anglais, français
Production
Stefan Ivančić
Contact de vente
Stefan Ivančićsivancic@gmail.com
sivancic@gmail.com
+381637106633

Compétition Internationale Moyens Métrages

→ Tous les films