nebel

Nicole Vögele
Allemagne, Suisse, 60 min

Une gare dans un brouillard épais, les rails s’effacent dans la brume blanche, une silhouette attend. Des images de nature se mêlent à de brèves rencontres presque irréelles avec des gens vivant dans leur monde. Tel un poème, nebel révèle des strophes d’une beauté visuelle bouleversante, où chaque plan est un mot choisi avec le plus grand soin. R. M. Rilke apparaît doucement dans le brouillard.

Une gare dans un brouillard épais, les rails s’effacent dans la brume blanche, une silhouette attend. Des images de nature se mêlent à de brèves rencontres presque irréelles avec des gens vivant dans leur monde. Nous faisons la connaissance d’un astronome qui cherche depuis 25 ans des planètes hors de notre système solaire et qui «serait heureux» si nous n’étions pas seuls dans l’univers. Un musicien qui cherche également, mais dans son cas «l’élue de son cœur», ou un observateur météo qui «traduit» sans arrêt les conditions atmosphériques en nombres. Ce sont là quelques-uns seulement des personnages qui partagent le désir plus ou moins caché d’entrer en contact, de communiquer. Par son approche profondément sensorielle, le film donne l’impression d’une promenade dans le brouillard des montagnes. Le sentiment déroutant de solitude est morcelé par des moments de clarté qui font naître des images et des relations inattendues. Structuré comme un poème, Nebel révèle des strophes d’une beauté visuelle bouleversante, où chaque plan est un mot choisi avec le plus grand soin. Nous accueillons R. M. Rilke, qui apparaît doucement dans le brouillard.

Paolo Moretti

Bande-annonce

Durée
60 min
Année
2014
Pays
Allemagne, Suisse
Section
Compétition Internationale Moyens Métrages
Langues
allemand, anglais
Sous-titres
anglais, français
Production
Elsa Kremser
Contact de vente
Elsa Kremsermail@elsakremser.com
elsakremser@icloud.com
+436604773346

Compétition Internationale Moyens Métrages

→ Tous les films