Aurelio Medina & Daniel García
Espagne, 39 min
Première mondiale

En 1848, sous l’impulsion d’Etienne Cabet, théoricien socialiste de la cité idéale d’Icarie, la première communauté égalitaire du même nom est fondée au Texas. Ce ‘road movie’ mystérieux part sur les traces d’une aventure… dont il ne reste aucun vestige. Intrigant voyage entre passé et présent, utopie et réalité, qui renvoie dos à dos la colonie rêvée des Icariens et notre société contemporaine.

En 1848, un jeune Catalan quitte Barcelone pour suivre l’appel d’Etienne Cabet, théoricien français de la cité idéale d’Icarie, et participer à la fondation d'une communauté égalitaire au Texas. Un siècle et demi plus tard, deux cinéastes espagnols partent sur les traces de « l’utopie icarienne » aux Etats-Unis… dont il ne reste aucun vestige. On ne trouvera dans ce ‘road movie’ singulier, nul exotisme, nul pittoresque de carte postale. C’est bien plus à un voyage dans le temps que nous convie ce film intrigant et mystérieux : un voyage mental, où le spectateur est invité à combler les manques, à deviner, et à se laisser porter. Entre mythe et réalité, le film construit sa route et se réinvente à chaque étape, à chaque récit. Par un subtil jeu d’échos, d’un lieu, d’une rencontre à l’autre, passé et présent dialoguent avec finesse. Face au rêve américain des immigrants d'aujourd'hui, en quête de travail et d’argent, la société rêvée des Icariens apparaît comme un lointain mirage. Et la colonie idéale de ces aventuriers utopistes a cédé la place à une prison modèle…

Alessia Bottani

Bande-annonce

Durée
39 min
Année
2012
Pays
Espagne
Section
Compétition Internationale Moyens Métrages
Première
Première mondiale
Langues
anglais, espagnol
Sous-titres
anglais
Production
Daniel GarcíaAurelio Medina

Compétition Internationale Moyens Métrages

→ Tous les films