Ziad Kalthoum
Allemagne, Liban, Syrie, Émirats arabes unis, Qatar, 85 min
Première mondiale

A Beyrouth, des ouvriers du bâtiment syriens construisent un gratte-ciel alors que, au même temps, leurs propres maisons sont bombardées. La guerre au Liban est finie mais en Syrie, elle fait encore rage. Les ouvriers sont coincés, ils ne peuvent quitter le site après 19 heures. La nuit, le gouvernement libanais impose un couvre-feu aux réfugiés. Leur seul lien avec l’extérieur est le trou par lequel chaque matin ils sortent pour aller travailler. Coupés de leur pays d’origine, ils se rassemblent le soir devant un petit poste de télévision pour obtenir des informations concernant la Syrie. Rongés par l’angoisse et l’anxiété, privés des droits de l’homme et du travailleur les plus basiques, ils continuent de croire qu’une autre vie est possible. Après The Immortal Sergeant, Ziad Khaltoum compose un essai déchirant sur le sens d'une vie en exil, sans possibilité de retour, dans un monde en guerre. Cadrage précis, montage non académique et embardées oniriques du récit sont les marques de fabrique d’une œuvre cinématographique audacieuse, imaginative et visuellement ambitieuse.

Giona A. Nazzaro

Bande-annonce

Partagez vos impressions sur un film
ou posez vos questions aux cinéastes

Avez-vous envie de partager votre ressenti avec un réalisateur ou une réalisatrice? Avez-vous des questions ou des commentaires? Vous pouvez leur écrire un message en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Écrivez au cinéaste ou à la cinéaste

Durée
85 min
Année
2017
Pays
Allemagne, Liban, Syrie, Émirats arabes unis, Qatar
Sections
Compétition Internationale Longs Métrages
Films W/O World Sales
Première
Première mondiale
Langue
arabe
Sous-titre
anglais, français
Production
Ansgar FrerichEva KemmeTobias SiebertBidayyat for Audiovisual Arts
Contact de vente
Aleksandar Govedaricaaleksandar@syndicado.com+421949635890

Compétition Internationale Longs Métrages

→ Tous les films