Anna Eborn
Danemark, 88 min
Première Internationale

« Un arbre gémit et gémit mais ne se brise jamais. Un arbre solide se renverse et disparaît. » Embrassant un tissu de lieux et de temps – la Suède des années 1930, un camp de travail sibérien et l'Ukraine aujourd'hui – Lida se situe quelque part entre le requiem mystérieux et le roman documentaire. Il brosse le portrait d'une Babouschka vivant dans une maison de retraite en Ukraine et se révélant être la dernière à parler un ancien dialecte suédois, au sein d'une colonie de la même origine datant du XVIIIe siècle. Si la guerre est omniprésente, hier et aujourd'hui, elle ne constitue finalement qu'une toile de fond dans laquelle l'Europe et le monde se déchirent, engendrant les déplacements, de vies et d'histoires. Tandis que les membres de sa famille demeurent en Russie, y compris son fils Arvid, la pétulante Lida s'est entichée d'un homme et d'un village aux apparences de bout du monde. Ce n'est qu'à travers le film, impressionniste et onirique, qu'une forme de dialogue familial peut exister. Si certains éléments du récit ainsi s'esquissent, d'autres demeurent insaisissables, à l'image du caractère de la protagoniste. 

Emilie Bujès

Bande-annonce

Partagez vos impressions sur un film
ou posez vos questions aux cinéastes

Avez-vous envie de partager votre ressenti avec un réalisateur ou une réalisatrice? Avez-vous des questions ou des commentaires? Vous pouvez leur écrire un message en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Écrivez au cinéaste ou à la cinéaste

Durée
88 min
Année
2017
Pays
Danemark
Sections
Compétition Internationale Longs Métrages
Films W/O World Sales
Première
Première Internationale
Langues
ukrainien, allemand, russe
Sous-titres
anglais, français
Production
Katja Adomeit
Contact de vente
Olga Ulybyshevaolga@antipode-sales.biz+79165871138‬

Compétition Internationale Longs Métrages

→ Tous les films