Tan Pin Pin
Singapour, 62 min
Première mondiale

Tandis que Singapour se prépare à célébrer son indépendance, une capsule du temps est remplie d’objets du présent, pour être ensuite inhumée et attendre d'apporter des dons à la postérité. Au même moment, une autre capsule, ancienne, est ouverte et révèle des étranges objets du passé... A l’arrière-plan de cet événement, la cinéaste traverse le pays, en filmant des scènes de la vie quotidienne : des exercices d’incendie, des nébulisations anti-moustiques, des pratiques sportives collectives, des assemblées scolaires... Le présent devient ainsi mystérieux, comme s’il sortait également d’une capsule d’une autre époque. Observation précise de la société d’un pays asiatique, ce film nous propose une réflexion à la fois froide et dramatique sur l'état du monde, sur sa muséification, là où le naturel disparaît et la disposition prédéterminée et conformiste de la culture humaine prend la relève. Au travers d’un cadre extrêmement maîtrisé et d’un montage très fin, Pin Pin Tan brosse le portrait sombre d'un pays où destruction et conservation marchent à la même vitesse, d’une façon presque surréelle.

Luciano Barisone

Bande-annonce

Durée
62 min
Année
2017
Pays
Singapour
Sections
Compétition Internationale Longs Métrages
Films W/O World Sales
Première
Première mondiale
Langue
anglais
Sous-titre
français
Production
Tan Pin Pin
Contact de vente
Tan Pin Pintanpinpin@gmail.com+6598515227

Compétition Internationale Longs Métrages

→ Tous les films