Yamina Zoutat
Suisse, France, 87 min
Première mondiale

Situé sur l’île de la Cité, au milieu de la Seine, le Palais de Justice de Paris a l’air d’une forteresse impénétrable. Tel le château de Kafka, il garde bien ses secrets. Il est le lieu du pouvoir. La cinéaste, qui y a travaillé plusieurs années en tant que chroniqueuse judiciaire, connaît bien ses espaces labyrinthiques, ses pratiques, ses cérémonies. Elle y revient à présent, alors que le Palais, tel qu’elle le connaissait, va disparaître : son déménagement est prévu en 2017.  Elle l’explore donc, caméra au poing, sur les traces de sa propre expérience. Elle dit : « Je mets en scène mon expérience intime, mes émotions, mes sensations, et je les confronte au devenir d’une institution toute-puissante. Au fur et à mesure que le Palais se vide et se fait silencieux, les fantômes prennent possession des lieux.  Les murs, les boiseries, les tentures, les marches de marbre usées à force d’avoir été gravies, retiennent leur empreinte pour toujours ». Son voyage dans les entrailles du temple de la loi et de la souffrance devient ainsi un film d'une formidable puissance imaginaire.

Luciano Barisone

Bande-annonce

Durée
87 min
Année
2017
Pays
Suisse, France
Section
Compétition Internationale Longs Métrages
Première
Première mondiale
Langue
français
Sous-titre
anglais
Production
Alexandre IordachescuRichard CopansRTS

Compétition Internationale Longs Métrages

→ Tous les films