Charlie Petersmann
Suisse, 74 min
Première mondiale

« Ce que j'étais hier n'est plus qu'un souvenir aujourd'hui » – ce vers de poésie fait référence à la monnaie cubaine et annonce ainsi le ton mélancolique du film. Avec un œil attentif, la caméra suit quatre personnages différents dans leurs stratégies de survie à Cuba. Au moyen d'images superbement cadrées, le spectateur se balade à travers les ruines d'une utopie.

A une époque où le monde entier est marqué par les révolutions, celle de Cuba fait figure d'ancêtre. « Ce que j'étais hier n'est plus qu'un souvenir aujourd'hui » – ce vers annonce le ton mélancolique du film, qui promène le spectateur à travers les ruines d'une utopie. Le regard affuté, Charlie Petersmann suit quatre cubains de différentes générations et leurs stratégies de survie. Par de magnifiques cadrages, il filme un garçon qui vend des sucreries, des hommes qui cultivent la terre ou qui ont dû faire d’un troc incessant leur mode de vie depuis longtemps. Dans une séquence musicale récurrente, le plus âgé se balade dans les rues de la Havane aux sons d’une guitare électrique : il cherche à troquer un poisson accroché à son hameçon contre des antidouleurs. L'approche esthétique de Cantos va de pair avec une proximité respectueuse vis-à-vis des protagonistes. Leurs corps et leurs pensées restent en mouvement. Ils restent ouverts aux perspectives de changements; la jeune dissidente communique déjà avec le monde par Internet.

Durée
74 min
Année
2013
Pays
Suisse
Sections
Etat d'Esprit
Regard Neuf
Première
Première mondiale
Langue
espagnol
Sous-titre
anglais, français
Production
Aline Schmid
Contact de vente
Aline Schmidaline@beauvoirfilms.ch
info@beauvoirfilms.ch
+4178 792 31 22

Etat d'Esprit

→ Tous les films