Sopro

Marcos Pimentel
Brésil, 73 min
Première mondiale

Entouré de montagnes, isolé du monde, immergé dans le silence, un petit village rural du Brésil vit une vie immuable. Ici, l’existence des êtres humains, en totale symbiose avec la nature, est réduite à ses besoins primaires. Des naissances et des morts rythment le lent passage du temps. Un film contemplatif et rigoureux, parsemé d’images magnifiques. Un regard précis au cœur de coutumes séculaires.

Le temps et l’espace en tant qu’éléments autonomes de représentation et d’analyse du monde ne sont que rarement pris en compte par le cinéma. Habituellement, ils font partie du récit comme complément des actions et des discours des hommes. Ils sont le fond neutre et sans nom sur lequel un scénario réel ou fictif prend forme. Quand un film considère attentivement ces deux valeurs, plutôt qu’une histoire, il propose une réflexion philosophique. Montrer le visible et le matériel dans ce contexte signifie ainsi renvoyer à l’invisible et à l’immatériel. C’est le cas de Sopro, où la transcendance surgit et imprègne le film. Ici, le sujet est le sens intime et profond de la vie, vu avec une certaine distance et des plans qui immergent les destins des êtres humains dans la logique inconnaissable du monde. Entouré de montagnes, isolé, immergé dans le silence, un petit village rural du Brésil mène une vie immuable. Ici l’existence, en pleine symbiose avec la nature, est réduite à des besoins primaires. Des naissances et des morts rythment le lent passage du temps. La contemplation et la rigueur font le film.  La pensée le nourrit de sa force tranquille.

Durée
73 min
Année
2013
Pays
Brésil
Sections
Etat d'Esprit
Regard Neuf
Première
Première mondiale
Langue
portugais
Sous-titre
anglais, français
Production
Luana Melgaço
Contact de vente
Marcos Pimentelmarcospimentel77@yahoo.com.br+553191662520

Etat d'Esprit

→ Tous les films