Ein Wochenende in Deutschland

Jan Soldat
Allemagne, 24 min
Première mondiale

Manfred et Jürgen, deux septuagénaires, sont des citoyens respectés qui profitent de leur samedi de libre. Ils aiment se dorer au soleil, jardiner et s’adonner à toutes les tâches ménagères usuelles. Le dimanche, Rosi, un vieil ami, se joint à eux. Ensemble, ils mettent en scène des séances ‘SM Bondage’ avec tout l’équipement nécessaire pour le ligotage, la flagellation et les autres rituels. Un film sur la liberté et le sexe.

La définition de ce qu’on appelle la «normalité» est cruciale. Chaque type de fascisme tente de définir une règle dite de «normalité» et de contraindre les autres à s'y tenir. Etonnamment, le fait qu'il n'y ait pas qu’une seule normalité, mais plusieurs – autant que d’êtres vivants sur notre planète – semble toujours aussi difficile à saisir. La question de la «normalité» est donc profondément politique. Elle est liée à la notion de liberté et devient ainsi une question de mode de vie. Manfred et Jürgen, tous deux septuagénaires, ont travaillé toute leur existence. Ces citoyens respectés profitent de leur samedi de libre pour prendre des bains de soleil, jardiner et s’adonner à toutes les tâches ménagères usuelles. Le dimanche, Rosi, un vieil ami, se joint à eux. Ensemble, ils mettent en scène des sessions SM-Bondage avec tout l’équipement nécessaire pour le ligotage, la flagellation et d’autres rituels. En pleine action, ils filment quelques-unes de ces séances dont ils jouissent avec leur ami commun. Le court métrage de Jan Soldat, perspicace et très drôle, pose des questions politiques incisives sur la possibilité de s’épanouir sexuellement, sur un mode tendre et affectueux.
Durée
24 min
Année
2013
Pays
Allemagne
Section
Compétition Internationale Courts Métrages
Première
Première mondiale
Langue
allemand
Sous-titre
anglais, français
Production
Jan Soldat
Contact de vente
Jan Soldatjanbabyfilm@web.de

Compétition Internationale Courts Métrages

→ Tous les films