Vladimir Todorović
Singapour, 18 min
Première mondiale

Malaisie. Un homme, arrivé en bateau sur une plage déserte, explore les rochers et le fond de la mer. Il ramasse des pierres et des coquillages, qui bientôt seront emballés lors d’un déménagement et envoyés ailleurs. Transportés dans un autre lieu, garderont-ils leur beauté mystérieuse ? Un film contemplatif, où le regard est capturé par la structure et les couleurs de la matière minérale.

Malaisie. Un homme, arrivé en bateau sur une plage déserte, explore les rochers et le fond de la mer. Il ramasse des pierres et des coquillages, qui bientôt seront emballés lors d’un déménagement et envoyés ailleurs. Transportés dans un autre lieu, garderont-ils leur beauté mystérieuse ? « Un de mes amis me disait souvent que la légèreté était la clef de toutes les chose. Un jour, il m’a parlé de son obsession pour les pierres et de ses pérégrinations solitaires dans les îles de la Malaisie, riches de formations rocheuses d’une impressionnante variété de couleurs. Je l’ai suivi avec la caméra. Plus tard, j’ai aussi filmé son retour en Italie, après dix ans d’absence, passées en Asie » (VT). Le regard du cinéaste suit les mouvements des corps et caresse la surface des choses, immergé dans la luminosité de la nature. L’organique et l’inorganique ne se parlent pas. Dans ce milieu, les hommes sont des corps étrangers. Ailleurs ça sera l’inverse. Un film contemplatif, où le regard est capturé par la structure polymorphe de la matière minérale ; et l’esprit s’envole, imprégné de concepts métaphysiques.
Durée
18 min
Année
2013
Pays
Singapour
Section
Compétition Internationale Courts Métrages
Première
Première mondiale
Langues
malais, anglais
Sous-titres
anglais, français
Production
Vladimir Todorović
Contact de vente
Vladimir Todorovićvladimir.todorovic@gmail.com+61452579405

Compétition Internationale Courts Métrages

→ Tous les films