Stoyanka na doroge vetra

Natasha Kharlamova
Russie | 2018 | 60 min
Première Internationale
Langues : touva, russe
Sous-titres : anglais, français

En bordure de chemin, un rituel s’est rapidement organisé. Quelques morceaux de bois constituent un petit bûcher où sont déposés des friandises, du pain et d’autres aliments. Dans un coin perdu de la steppe, les membres de la famille de Belekmaa se sont regroupés pour honorer son père qui vient de mourir. L’âme du défunt sera libérée en la nourrissant d’offrandes. Le vent se lève. Soudainement et violemment. Et un orage de grêle assaille le petit groupe. Difficile de ne pas y voir le signe des esprits… Belekmaa est une jeune femme d’une famille de nomades de Touva, au sud de la Sibérie. Suite au décès de son père elle s’installe dans le camp familial, chamboulée par la découverte des responsabilités ainsi que la disparition des traditions dont son père était le garant. Entre film ethnographique et récit initiatique, Camp on the Wind’s Roadse situe dans la tradition du cinéma documentaire russe, où les fortes personnalités sont toujours en prise aux éléments supérieurs, naturels ou spirituels, déclenchant des récits dramatiques avec une approche anti-spectaculaire.

Madeline Robert

Bande-annonce

Contact de vente
Nataliya Kharlamovaxarlamova@gmail.com+79035753193

Compétition Internationale Moyens et Courts Métrages

→ Tout le programme