Manon Vila
France, 30 min
Première mondiale

En banlieue parisienne, un groupe d’adolescents erre à la recherche d’une « rave party ». L’architecture périphérique de la ville défile comme le décor d’une aventure rétro futuriste qui aurait mal tournée ; l’utopie gouvernementale des grands ensembles, le rêve plastifié du parc Eurodisney, les zones de jeu et de sport utilisées maintenant comme espaces pour la défonce. La banlieue parisienne se révèle alors comme étant la scène d’un projet politique échoué, qui n’a fait qu’intensifier les différences entre les quartiers défavorisés et le centre de la ville. Pourtant, la jeunesse filmée par Manon Vila n’est pas une jeunesse vaincue. Elle est forte, fière, intelligente et pleine d’espoir. En filmant cette déambulation en quête de jouissance, la réalisatrice explore les frontières physiques, politiques et urbaines d'un quartier. Avec une liberté poétique très étonnante, Akaboum remet en question le discours officiel sur l’héritage colonial et l’exclusion sociale. Un film qui bouscule les stéréotypes établis autour de la notion de périphérie.

Elena López Riera

Partagez vos impressions sur un film
ou posez vos questions aux cinéastes

Avez-vous envie de partager votre ressenti avec un réalisateur ou une réalisatrice? Avez-vous des questions ou des commentaires? Vous pouvez leur écrire un message en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Écrivez au cinéaste ou à la cinéaste

Durée
30 min
Année
2019
Pays
France
Section
Compétition Internationale Moyens et Courts Métrages
Première
Première mondiale
Langue
français
Sous-titre
anglais
Production
Nora Rotman
Contact de vente
Nora Rotmannora@lesecuriesproductions.com+33682089548

Compétition Internationale Moyens et Courts Métrages

→ Tous les films