Ye Wan De Wen Du

Yin-yu Huang
Taïwan, 55 min
Première mondiale

Yin-Yu Huang fait le deuil des amitiés homosexuelles qu'il a nouées pendant qu'il effectuait son service militaire. Comme autant de pages arrachées à un journal, son soliloque filmique en voix-off aborde les territoires de l'enfance et de la famille et baigne dans une mélancolie douce et solaire inspirée de l'univers des fictions de Wong Kar Wai et Apichatpong Weerasethakul.

Yin-Yu Huang est homosexuel. Mais l'apparente banalité de cette situation cache autant de blessures, de renoncements et d'hésitations. Issu d'une famille taïwanaise des plus ordinaires, le cinéaste n'a de cesse de comprendre, dans ce soliloque filmique comment tout cela a commencé en revenant par cercles successifs sur son passé proche : les amitiés qu'il a nouées pendant son service militaire, le mariage de l'une de ses sœurs, et enfin, les archives vidéos de son enfance constituent le matériau de départ de Ye Wan De Wen Du (littéralement « la température des nuits ») monté comme autant de pages arrachées à un journal. Un journal ponctué par une série de dessins qui expriment une certaine violence quand les images et le hors-champ sonore sont nimbés d'une mélancolie douce et solaire inspirée par les fictions de Wong Kar-wai et d'Apichatpong Weerasethakul. A l'image de l'enfant qu'il nous révèle, à la fois innocent et fragile quand il se met en scène devant la caméra de son père, Yin-Yu rêve éveillé de l'homme qu'il a envie d’être au sein d'une société ultra-normative qui l'a placé du côté des invisibles.

Bande-annonce

Durée
55 min
Année
2013
Pays
Taïwan
Section
Compétition Internationale Moyens Métrages
Première
Première mondiale
Langue
chinois
Sous-titre
anglais, français
Production
Yin-yu Huang
Contact de vente
Yin-yu Huanginfo@moolinfilms.com
info@moolinfilms.com
+886227138816
+81989962898

Compétition Internationale Moyens Métrages

→ Tous les films