Luci Lux
Allemagne, 36 min
Première mondiale

Un serpent dans un bocal, voilà la seule chose qu’emporte L. lors d’un périple à travers l’Amérique. Mémoires d’enfance, lettres et autres souvenirs l’emmènent au gré d’un décor parsemé d’objets, de fragments de discours, et résonnant des échos de nombreux mythes du vieux continent. Mais une autre histoire se cache quelque part derrière ces récits… Sans oublier des animaux et des sacs à main qui parlent !

Pour son odyssée à travers les Etats-Unis, L. n’emmène avec elle qu’un serpent dans un bocal. Mémoires d’enfance, lettres et autres souvenirs orientent son périple au coeur d’un décor parsemé d’objets, de fragments de discours, et résonnant des échos de nombreux mythes du vieux continent. Caché sous toutes ces histoires, une autre histoire ne demande qu’à être racontée. Et n’oublions pas les sacs à mains et les animaux qui parlent ! En adoptant une stratégie d’échantillonnage et de collage, la réalisatrice crée un monde dans lequel les individus sont des fantômes emplis d'histoires et de lieux mémorables. Fuyant les modes narratifs traditionnels et les genres cinématographiques habituels, Luci Lux crée un malstrom fascinant et déroutant, à la fois documentaire expérimental et morceau de musique concrète destiné à l’écoute visuelle. Composé de souvenirs, de photos, d’extraits de films super 8, d’images tirées de Youtube et d’autres extraits vidéos, The Snake in the Jar est un flux continu d’images, tel un morceau de free jazz, qui remet en question nos habitudes liées aux structures narratives d’un récit.
Durée
36 min
Année
2013
Pays
Allemagne
Section
Compétition Internationale Moyens Métrages
Première
Première mondiale
Langues
allemand, anglais
Sous-titres
anglais, français
Production
Ann Carolin Renninger

Compétition Internationale Moyens Métrages

→ Tous les films