Sztuka Znikania

Bartek Konopka & Piotr Rosolowski
Pologne, 50 min
Première mondiale

En 1980, Amon, un prêtre vaudou haïtien, est invité en Pologne par le metteur en scène Jerzy Grotowski. L’expérience de ce nouveau pays et le souvenir de ses ancêtres, des déserteurs polonais de l’armée de Napoléon qui contribuèrent à libérer Haïti de l’esclavage, inspirent à Amon un sentiment de reconnaissance. Il devra aider les Polonais. Un récit visionnaire et des images d’archive racontent la chute d’un régime.

En 1980, à la suite d’une visite à Haïti durant laquelle il assiste à une cérémonie de possession, le metteur en scène polonais Jerzy Grotowski invite Amon, un prêtre vaudou, à rentrer avec lui en Europe, pour le faire participer à un laboratoire théâtral. En Pologne, le vent de la liberté souffle fort, mais la répression du régime se rapproche. Amon fait l’expérience de ce  nouveau pays, de ses habitants, de leurs us et coutumes. Il voit la mortification d’un peuple soumis au pouvoir. C’est alors que le souvenir de ses ancêtres, des déserteurs polonais de l’armée de Napoléon qui contribuèrent à libérer Haïti de l’esclavage, lui inspire un sentiment de reconnaissance. Il devra aider les Polonais... à tout prix. Basé sur un fait réel et des images strictement documentaires, le film adopte un dispositif de fiction. Après un prologue qui témoigne de l’existence du mystérieux Amon, le film plonge dans un récit à demi halluciné sur le motif des« Lettres persanes », où le prêtre commente en direct les images d’archive, avec un rapprochement final entre l'agonie de la dictature haïtienne de Duvalier et celle du régime communiste. Un exercice d'exorcisme marqué par une ironie certaine.
Durée
50 min
Année
2013
Pays
Pologne
Section
Compétition Internationale Moyens Métrages
Première
Première mondiale
Langue
x-cre
Sous-titre
anglais, français
Production
Anna WydraPaweł Potoroczyn

Compétition Internationale Moyens Métrages

→ Tous les films