Pa Rubika Celu

Laila Pakalniņa
Lettonie, 30 min

Aménagée dans les années 1980, la piste cyclable Rubiks’ Road doit son nom à Alfreds Rubiks, leader du parti communiste letton en son temps. Il fut l’un des plus féroces opposants à l’indépendance de la Lettonie au début des années 1990, avant d’être élu au Parlement européen. «Un film sur un monde qui avance, court, rampe, s’arrête, fonce, vole et s’écroule. Un monde vivant.» (LP)

Rubiks’ Road est une piste cyclable construite dans les années 1980 qui doit son nom à Alfreds Rubiks, le chef du parti communiste letton de l’époque. Il était l’un des opposants les plus féroces à l’indépendance de la Lettonie au début des années 1990 et fut ensuite élu au Parlement européen, représentant le pays contre la création duquel il s’était battu. « Je ne prétends pas surpasser les frères Lumières avec ce film. Ce qui est fou, c’est que, dans la plupart de mes documentaires, je les imite. Je prendrai donc la liberté de préciser de quelles manières Pa Rubika Celu se distingue de par exemple L'arrivée d'un train à La Ciotat. Bien qu’il y ait des trains dans mon film aussi, c’est un film différent, et pas seulement de par l’absence de locomotive à vapeur. Ce film montre la vie telle que je la vois, et non pas telle que la voient les frères Lumières. C’est un film sur un monde qui marche debout ou à quatre pattes, court, s’assoit, conduit, vole. Et tombe. Un monde qui vit.
Durée
30 min
Année
2010
Pays
Lettonie
Section
Atelier Laila Pakalnina
Langue
letton
Sous-titre
anglais
Production
Laila Pakalniņa

Atelier Laila Pakalnina

→ Tous les films