Pramis

Laila Pakalniņa
Lettonie, 15 min

Un ferry traverse la rivière, inlassablement. C’est un bateau qui transporte des passagers d’une rive à l’autre, d’un pays à l’autre, sans jamais s’arrêter, en toutes saisons. Ce film brosse rapidement le portrait de Piedruja-Druja, à la frontière entre la Lettonie et la Biélorussie au début des années 1990, à l’époque où l’Union soviétique commence à s’effondrer et où la Lettonie acquiert son indépendance.

Un ferry plein à craquer faisait régulièrement la navette entre Druya (Biélorussie) et Piedruja (Lettonie), qu’importaient la saison et les conditions climatiques et hydrauliques. Il reliait deux parties d’une même communauté : il transportait des enfants, des adultes, des personnes âgées, des voitures et des chevaux. Aujourd’hui, une frontière sépare deux Etats indépendants, sans que l’on ne puisse plus voir qui que ce soit passer la frontière. Que se passe-t-il quand le ferry cesse de traverser les eaux ? Rien. Il ne se passe plus rien. On ne peut y voir qu’un soldat seul et immobile. « La vie n’a rien à voir avec les mots. Quand on dit officiellement ‘ la frontière est établie ’, on n’imagine pas vraiment comment cela se passe. Mais pour beaucoup de personnes, cela fait partie du quotidien. Et, cela change tout. C’est pourquoi j’ai voulu faire un film plutôt que d’utiliser des mots pour me rapprocher le plus possible de la vérité. »
Durée
15 min
Année
1994
Pays
Lettonie
Section
Atelier Laila Pakalnina
Langue
sans dialogue
Production
studio KAUPO

Atelier Laila Pakalnina

→ Tous les films