Mostieties

Laila Pakalniņa
Lettonie, 22 min

Le monde vu à travers des yeux d’enfants. L’action se déroule à Karosta, l’ancien port militaire de Liepaja, mais ce n’est pas le plus important puisque le film pourrait se passer n’importe où. Nous observons des enfants qui jouent sur la plage, révélant ainsi tout ce qui fait le travail de Laila Pakalnina : percevoir et transmettre des émotions.

Nous nous réveillons d’un plan noir et écoutons des enfants parler doucement. La caméra les suit, à leur hauteur, tandis qu’ils jouent sur la plage, parlent d’ours et de lapins, courent partout. Le monde statique et silencieux des adultes contraste avec leur vitalité et leur désir intrépide de chanter. « Parmi tous mes films personnels, celui-ci est sans doute le plus personnel. En phase de pré-production, j’ai dû arrêter le film Tusya que je n’ai pas pu réaliser (ce film devait être la suite de Kurpe), et je me suis sentie complètement détruite. Je n’arrivais même pas à penser au cinéma. J’avais l’impression que cette période allait durer 100 ans (en réalité elle n’a duré qu’un an, voire un peu plus). Mostieties m’a permis de retourner vers le cinéma. Wake Up (« réveille-toi ») en est le titre. Ce film est très probablement ce qu’il est parce qu’à cette étape de ma vie, j’avais besoin de me dire ces mots. Et, en effet, je me suis réveillée. »
Durée
22 min
Année
2000
Pays
Lettonie
Section
Atelier Laila Pakalnina
Langue
letton
Sous-titre
anglais
Production
Uldis Cekulis

Atelier Laila Pakalnina

→ Tous les films