Doms

Laila Pakalniņa
Lettonie, 19 min

1991. Le gouvernement soviétique n’accepte pas les mouvements indépendantistes des pays baltes. À Vilnius, en Lituanie, les chars foncent sur la foule qui manifeste pacifiquement. Peu après, le même scénario se déroule dans les autres capitales. La cathédrale, située en plein cœur de Riga, ouvre ses portes aux manifestants et devient une infirmerie et une cuisine publique, pour la première fois de son histoire.

Le gouvernement soviétique a réagi violemment aux mouvements d’indépendance des pays baltes en janvier 1991. Des tanks soviétiques ont attaqué la foule de protestants en Lituanie et, peu après, la même chose s’est produite à Riga. La cathédrale du cœur de la ville a ouvert ses portes aux protestants et s’est transformée en refuge, en infirmerie et en cuisine publique. « J’ai toujours voulu faire des films documentaires sans commentaires, et même sans interviews. Faire de ‘ vrais films ’ dans lesquels je pourrais exprimer tout ce que je veux à travers l’atmosphère. En tant qu’étudiante d’une école de cinéma, c’était là mon intention et ma vision des choses. Pourtant, je n’avais encore jamais mis cette idée en pratique. Mais soudain, c’est arrivé : les gens sont descendus dans la rue, prêts à mourir pour libérer leur pays. Il était inutile de demander quoi que ce soit car tout était compréhensible et défini par la seule atmosphère. »
Durée
19 min
Année
1991
Pays
Lettonie
Section
Atelier Laila Pakalnina
Langue
letton
Sous-titre
anglais
Production
Studija Devini

Atelier Laila Pakalnina

→ Tous les films