Mirjam von Arx
Suisse, France, Allemagne, 87 min
Première mondiale

Les Wilson, un couple d’Américains, ont eu deux fils et cinq filles. Ceux-ci s’engageront dans les liens du mariage sans rien avoir perdu de leur pureté, et réserveront jusqu’à leur premier baiser pour ce moment sacré. Mais l’attente du prince charmant tarabuste quelque peu la fille de 20 ans. Un voyage impressionnant dans le monde immaculé, truffé de rites et de règles, de l’Eglise évangélique en pleine expansion.

Les sept magnifiques enfants de la famille Wilson s’engageront dans les liens du mariage sans rien avoir perdu de leur pureté, et réserveront jusqu’à leur premier baiser pour ce moment sacré. Fondatrice du «Purity Ball», où les jeunes filles dansent avec leur père, cette famille engagée mène une existence évangéliste exemplaire. Deux ans durant, Mirjam von Arx a observé un monde sacré, truffé de rituels, où la mère instruit ses enfants à la maison, pendant que le père, un bel homme, gardien de la morale quelque peu inquiétant, se rend régulièrement à Washington pour le compte du lobby chrétien. Les réponses aux questions peu nombreuses, mais percutantes, de la réalisatrice laissent clairement transparaître comment les Wilson conçoivent les projets de vie individuels. Lors d’une réunion entre filles, l’aînée raconte avec enthousiasme qu’on lui a proposé un mari, tandis que Jordyn, vingt ans et célibataire, se montre quelque peu impatiente dans son journal vidéo. Mais elle aussi sait canaliser son énergie pour la bonne cause. Virgin Tales met les projecteurs sur la morale sexuelle de la droite religieuse aux Etats-Unis. Une conception du monde en plein essor, portée par l’Eglise évangéliste de plus en plus puissante.

Jenny Billeter

Traduction BMP Translations

Bande-annonce

Durée
87 min
Année
2012
Pays
Suisse, France, Allemagne
Section
Helvétiques
Première
Première mondiale
Langue
anglais
Sous-titre
français
Production
Mirjam von Arx

Helvétiques

→ Tous les films