Jean Genet, Our Father of the Flowers

Dalila Ennadre
France, Maroc | 2021 | 60 min
Première Internationale
Langues : arabe, français, anglais, espagnol
Sous-titres : anglais, français

Jean Genet a vécu ses dix dernières années à Larache, au Maroc. Il s’est fait enterrer dans le cimetière espagnol, face à la mer et à la prison locale. Dalila Ennadre, décédée en mai 2020, a filmé avec une rare justesse ceux·celles qui continuent de rendre visite au poète dont la mémoire règne sur ce lieu brûlé de soleil et où ils·elles viennent trouver un peu de paix intérieure.

Doha fleurit la tombe de Jean Genet dans le cimetière, face à la mer, que sa famille entretient. Nous sommes à Larache, où l'écrivain avait choisi de passer la fin de son existence, parmi « les bagnards de [sa] race » dont il avait intimement épousé les combats, des Black Panthers aux Palestinien·ne·s. La voix (off) de Genet continue de planer sur ce lieu venteux brûlé de soleil, tandis que la caméra accueille les visiteur·euse·s de passage, venu·e·s trouver sur la pierre blanchie à la chaux un peu de paix intérieure. Puis elle élargit le cadre, se glisse parmi les pêcheurs du port que l'ancien « taulard » aimait fréquenter et s'arrête devant les grilles du centre pénitentiaire qui borde sa dernière demeure. La parole des prisonniers d'aujourd'hui résonne alors puissamment avec les mots du poète, et témoignent de l'immuable condition des damné·e·s de la terre. Jean Genet, Notre-Père des Fleurs est le film testamentaire de Dalila Ennadre, décédée en mai 2020. Un hommage magnifique à celui qui fut « rebelle, libre et poète jusqu'à la mort, jusqu'à la mer » et au petit peuple qui honore sa mémoire.

Emmanuel Chicon

 

Bande-annonce

Photographie
Dalila Ennadre
Son
Matthieu Tibi
Montage
Catherine Mantion
Production
ENNADRE LilyaLAYA PRODCHRAÏBI LamiaLA PROD
Contact de vente
ENNADRE LilyaLAYA PRODfrontieres@hotmail.com+330680633965

Compétition Internationale Moyens et Courts Métrages

→ Tous les films