Michaël Blin
France | 2022 | 33 min
Première mondiale
Langue : français
Sous-titre : anglais

Deux hommes se rencontrent autour d’une caméra. Le plus âgé raconte un amour perdu au plus jeune, le réalisateur. Pour se remémorer cet amour, le vieil homme lit ses textes, dont l’un évoque un lieu du souvenir : Ostende. Le réalisateur invoque alors un troisième homme et crée à son tour, dans un glissement vers la fiction, les images d’un amour perdu.

Deux hommes se rencontrent autour d’une caméra. Le plus vieux raconte un amour disparu au plus jeune, le réalisateur. Pour se souvenir de cet amour, le vieil homme lit ses textes, dont un parle d’un lieu du souvenir, Ostende. De la réalité de cette rencontre avec Dino Peraldi, le photographe et réalisateur Michaël Blin glisse graduellement vers la fiction. Il invoque alors un troisième homme, pour mettre à son tour en images l’histoire de son être perdu et conter la mémoire d’un visage fantasmé. Cet homme se met alors en fuite, vers une forêt où il fait la rencontre d’un garçon sans âge, comme une figure de son passé. Cette forêt contiendrait « tous les jours perdus d’une vie entière ». Le cinéaste signe ici un film de lutte intérieure profondément romantique et mélancolique, où le dialogue et la complicité avec le poète lui permettent de produire les images de cet être rêvé, images qu’il parvient à faire chanter de manière éblouissante. Un film cathartique, qui se résume bien dans la chanson de Cartola présente dans le film : « laisse-moi partir / je pars pour chercher / à sourire afin de ne pas pleurer ».

Aurélien Marsais

 
2022, Ostende
2019, Lise
2018, Prendre feu
2017, Histoires de papier
2015, Knockdown
Scénario
Michaël Blin
Photographie
Michaël BlinRaphaël Guionnet
Son
Sopio KuzmenkoJules Jasko
Montage
Michaël BlinAnnie Waks
Production
Camille GenaudPARAISO PRODUCTION
Contact de vente
Camille AllaisPARAISO PRODUCTIONc.allais@paraisoproduction.fr+33617849297

Compétition Internationale Moyens et Courts Métrages

→ Tous les films