Indama Ya’ati al-Masa

Mohamed Soueid
Liban, 68 min

1975 : un groupe d’étudiants libanais rejoint le Fatah, le mouvement de résistance palestinien. 25 ans après, le cinéaste revient sur cette période et rencontre certains de ses camarades de l’époque. Des témoignages ouverts et spontanés sur l’engagement, les souvenirs et la solitude ponctuent des nuits débordantes d’ivresse et de chansons. Boire pour oublier, mais aussi boire pour se rappeler.

1975 : un groupe d’étudiants libanais dénommé le « Student Squad » rejoint le Fatah, le mouvement de résistance palestinienne. Le groupe se disperse en 1982, après l’invasion israélienne. 25 ans plus tard, Mohamad Soueid revient sur cette période et rencontre certains de ses camarades de l’époque, ceux qui ne sont pas morts ou qui n’ont pas quitté le pays. Le cinéaste récolte des témoignages ouverts et spontanés sur l’engagement et son sens, avec vingt ans de recul. Les souvenirs et la solitude ponctuent des nuits débordantes d’ivresse, de rires, de nourriture, de spleen, de poèmes et de chansons. Cette scène, drôle et touchante, montrant un des protagonistes trébucher dans les escaliers sur fond d’hymne révolutionnaire marque aussi le contraste entre le réel et les idéaux. Boire pour oublier, mais aussi boire pour se rappeler. Et nous, les spectateurs, sommes conviés à ces moments uniques de retrouvailles, l’occasion de refaire et défaire le monde à la tombée de la nuit. Si Robert Frank avait été libanais, Indama Ya’ati al-Masa aurait peut-être été le Pull My Daisy du Moyen-Orient.

Durée
68 min
Année
2000
Pays
Liban
Section
Focus Liban
Langue
arabe
Sous-titre
anglais
Production
Mohamed Soueid
Contact de vente
Mohamed Soueidahwakforever@gmail.com
posto@thepostoffice.com.lb
+9613729527
+971566865194
+9611 291216

Focus Liban

→ Tous les films