3 Mosht Hak

Yaser Khayyer
Iran, 29 min

Une naissance et un décès dans deux villages du Baloutchistan, en Iran. Une famille fête la venue d’un enfant, une autre pleure la perte d’un garçon. La caméra cherche avec profond respect l’essence de la vie et de la mort. Un film brillamment construit, où les codes archétypaux et les principes structurels d’une société sont évoqués par un jeu de miroirs sensuel entre voix, espaces et lumières.

L’annonce d’une naissance et d’un décès dans deux villages du Baloutchistan, en Iran. Une famille fête la venue au monde d’un enfant, une autre pleure la perte d’un jeune garçon. Chuchotements, gestes, objets, couleurs et motifs codifiés. Une caméra profondément respectueuse cherche l’essence de la vie et de la mort, interrompant de temps à autre la narration pour se concentrer sur les tâches de la vie quotidienne. Le flux irrépressible de la vie se poursuit partout, et là aussi nous trouvons des rituels, des chansons, de la joie, la mort. Un film brillamment construit, où les codes archétypaux et les principes structurels d’une société sont évoqués à travers un jeu de miroirs sensuel et subtil entre voix, espaces et lumières. Un homme seul marche dans le désert et se demande à quoi cela sert d’aller et venir, de recevoir la vie ou de mourir. Un groupe d’enfants saute dans l’eau fraîche depuis une falaise: ils semblent avoir une réponse.

Paolo Moretti

Durée
29 min
Année
2014
Pays
Iran
Section
Compétition Internationale Courts Métrages
Langue
persan
Sous-titre
anglais, français
Production
Yaser Khayyer
Contact de vente
Sattar Chamani Golsatar_ch@yahoo.com+989188709237

Compétition Internationale Courts Métrages

→ Tous les films