Jay Rosenblatt
États-Unis, 16 min

Ce film qui utilise la technique du ‘found footage’, se base sur de réelles études de cas psychanalytiques. Il porte sur trois femmes internées dans des centres, servant à la fois de foyer et de prison. Elles croient être malades et devoir être soignées pour se comporter comme le requiert la société dominée par les hommes. Ainsi se dessine le conflit entre rébellion et désir de s’adapter.

Ce film se base sur de réelles études de cas psychanalytiques. Il porte principalement sur trois femmes qui se trouvent dans des centres psychologiques fermés servant à la fois de foyer et de prison. Ces femmes croient qu’elles sont malades et qu’elles doivent être soignées pour commencer à se comporter comme le requiert la société mâle dominante. Ainsi, le film devient le lieu d’un conflit entre l’aversion que ces femmes éprouvent pour l’autorité patriarcale et leur désir de s’adapter. Jay Rosenblatt crée une archéologie de l’idéologie et du discours patriarcal dominant tout en retravaillant des films éducatifs médicaux. Les femmes sont les victimes choisies d’un système autoritaire qui détruit désir et créativité. En utilisant des images trouvées, Rosenblatt déconstruit le langage et ses structures hiérarchiques. Le fait de remodeler la bande-son d’origine et de refaire le montage de ces films éducatifs est comme un apprentissage visant à acquérir une nouvelle conscience qui devrait en fin de compte nous aider à développer une perception nouvelle de nos désirs, de nos corps et de nos relations. Profondément politique et philosophique, The Claustrum de Rosenblatt est un outil révolutionnaire.

Giona A. Nazzaro

Bande-annonce

Durée
16 min
Année
2014
Pays
États-Unis
Section
Compétition Internationale Courts Métrages
Langue
anglais
Sous-titre
français
Production
Jay Rosenblatt
Contact de vente
Jay Rosenblattjayr@jayrosenblattfilms.com+0014156418220

Compétition Internationale Courts Métrages

→ Tous les films