Edgar Honetschläger
Autriche, 82 min
Première mondiale

Un artiste voyageur, peintre et cinéaste, a une voisine de palier centenaire. La relation entre le quadragénaire et la vieille dame solitaire à l’humour grinçant devient petit à petit une sorte d’affinité élective. Leurs colloques, interrompus et repris au fil des années forment le tissu d’un film personnel, tendre et surprenant. Une sereine constatation de l'inéluctable pouvoir du temps qui passe.

« Si vous buvez ce jus vous vivrez jusqu’à cent ans » – « J’y suis déjà arrivée sans ce jus, n’est–ce pas ? » La relation filmée entre le cinéaste, un quadragénaire, peintre et voyageur, et Omsch, sa voisine de palier centenaire, est parsemée de dialogues de ce genre, sages et pétillants. Commencée par hasard et par jeu, elle devient au fil du temps le témoignage poignant d’une sorte d’affinité élective. Leurs rencontres, leurs colloques, leur correspondance, interrompus et repris au fil des années sont le tissu d’un film personnel, tendre et surprenant. Une constatation sereine et imperturbable de la vieillesse, de l'inéluctable pouvoir du temps qui passe. « Omsch avait la capacité de te faire sentir qu’avoir cent ans est une grande joie. Les émotions ne diminuent pas avec les années, au contraire elles gagnent en intensité. Les raisonnements de la très vieille dame, sa présence et son inépuisable sens de l’humour étaient une source de jeunesse. Une amitié entre une personne âgée et quelqu’un de plus jeune est une rencontre infiniment gratifiante des deux côtés. Devenir vieux n’est pas une menace, mais plutôt quelque chose qu’on peut sincèrement attendre avec impatience. » (EH)

Bande-annonce

Durée
82 min
Année
2013
Pays
Autriche
Section
Compétition Internationale Longs Métrages
Première
Première mondiale
Langue
allemand
Sous-titre
anglais, français
Production
Edgar HonetschlägerYukika Kudo
Contact de vente
Edgar Honetschlägeredgar@sil.at+4369911065547

Compétition Internationale Longs Métrages

→ Tous les films