Martín Solá
Argentine, Nouvelle-Calédonie, 75 min
Première mondiale

Hamdan, ancien combattant palestinien, a passé 15 ans en prison pour avoir formé des jeunes à l’usage des explosifs. Son récit en voix off, porté par des images d'une grande force évocatrice, flotte sur des routes désertes, des maisons délabrées, des visages muets. Interrompu par des témoignages poignants, il raconte la condition existentielle d’un peuple et l’horreur d’une descente aux enfers.

1948. Des images en noir et blanc célèbrent la naissance de l’Etat d’Israël. Suivront celles de la première expulsion des Palestiniens, de la guerre des Six Jours, de celle du Kippour, de l’occupation de la Cisjordanie. Les archives, qui retracent l’Histoire officielle, sont interrompues par l’histoire d’un homme. En 1973, Hamdan, résistant en exil, reçoit l’ordre de rentrer clandestinement en Palestine pour former des jeunes des territoires occupés à l’usage des explosifs. Capturé par les Israéliens, il passera quinze ans en prison, dans des conditions inhumaines. Son récit en voix off, porté par des images d'une grande force évocatrice, flotte sur des routes désertes, des maisons délabrées, des visages muets. Interrompu par des témoignages poignants, il raconte la condition existentielle d’un peuple et l’horreur d’une descente aux enfers. « On peut se demander : que se passe-t-il lorsqu'un Etat qui se croit Dieu, se place dans un lieu en tant que maître et permet à un peuple de vivre, seulement si celui-ci accepte sa condition d’esclave ? Comment réagirait chacun de nous à cette situation extrême ? » (MS)
Durée
75 min
Année
2013
Pays
Argentine, Nouvelle-Calédonie
Section
Compétition Internationale Longs Métrages
Première
Première mondiale
Langue
arabe
Sous-titre
anglais, français
Production
Jean François Corral
Contact de vente
Martín Solámartinpsola@gmail.com+5491121910717

Compétition Internationale Longs Métrages

→ Tous les films