Buran

Hwan-ki Min
Corée du Sud, 92 min

De jeunes stylistes abandonnent leur travail pour fonder une compagnie alternative de mode. Ils espèrent ainsi créer un label éthiquement correct. A la place d’adopter la pratique courante visant à l’exploitation sauvage et au profit, ils souhaitent établir une relation directe et équitable avec leurs clients. Mais le capitalisme est un milieu dangereux. Un film implacable, qui rend bien la pression du système.

De jeunes stylistes coréens abandonnent leur travail et fondent une entreprise de mode alternative. Ils espèrent ainsi créer un label éthiquement correct. A la place d’adopter la pratique courante qui vise à l’exploitation sauvage des fournisseurs et des clients, ils souhaitent établir une relation directe et équitable avec ceux-ci. Mais le capitalisme est un milieu dangereux et être en même temps à l’intérieur et à l’extérieur du système se révèle impossible. Si la compagnie reste fidèle à de tels principes, elle n’aura pas le succès souhaité. Si elle trahit son statut, le groupe se désagrégera. Pris entre les deux extrêmes, les jeunes protagonistes luttent, discutent, se disputent. Une amitié risque de prendre fin. Solidaire de ses protagonistes, le cinéaste les filme de près. Sa caméra suit les corps, les discours, les actes. Les espaces semblent presque disparaitre derrière la tension et les efforts des hommes. Comme guidés par un invisible scénario, les événements s’enchaînent implacablement. Et le montage nerveux, haletant, fiévreux rend bien la pression du système. L’anxiété du titre est bien là, évidente, envahissante, corps et âme du film.
Durée
92 min
Année
2012
Pays
Corée du Sud
Section
Compétition Internationale Longs Métrages
Langue
coréen
Sous-titre
anglais, français
Production
Hwan-ki Min
Contact de vente
Hwan-ki Minozumin@daum.net+821088486089

Compétition Internationale Longs Métrages

→ Tous les films