Humphrey Jennings & Stewart McAllister
Royaume-Uni, 18 min

Destiné aux Canadiens, ce film montre comment, de l’autre côté de l’Atlantique, le peuple anglais fait face aux Allemands, et à sa tâche historique dans la guerre devenue mondiale. Epoustouflante orchestration audiovisuelle sans dialogue, Listen to Britain devient ici une sorte d’abstraction unifiant tous les contraires: la guerre et la paix, la campagne et la ville, la reine et le peuple, la musique et le bruit...

Listen to Britain est destiné aux Canadiens. Son objet est de montrer, de l’autre côté de l’Atlantique, comment le peuple anglais fait face non seulement aux Allemands, mais à sa tâche historique dans la guerre devenue mondiale. Ce film sans dialogue (si l’on excepte le prologue) porte au plus haut point l’ambiguïté sémantique propre au poète du ‘Blitz’, et ce dans une époustouflante orchestration audiovisuelle. La guerre devient ici une sorte d’abstraction, spirituelle et charnelle, unifiant tous les contraires: la guerre et la paix, la campagne et la ville, la reine et le peuple, la musique et le bruit... A aucun moment cet unanimisme n’impose de lecture unique: le spectateur reste libre d’associer les images entre elles, comme dans le rêve éveillé cher aux surréalistes. Déclaration d’amour au génie poétique de l’homme, Listen to Britain invente le réalisme à l’anglaise: entendons ce réalisme fuligineux où, dans un ton contrasté d’humour et de modestie, s’expriment sentiment fraternel pour la masse et sens aristocratique de l’individu. Se sentir vivant, se sentir libre, se sentir cultivé: ce pourquoi nous combattons.

Laurent Roth

Durée
18 min
Année
1942
Pays
Royaume-Uni
Section
Port Franc
Langues
anglais, allemand
Production
Ian Dalrymple