Film still of the film L'argent raconté aux enfants et à leurs parents, directed by Claudio Pazienza, Visions du Réel 2012

L'argent raconté aux enfants et à leurs parents

Claudio Pazienza
Belgique, France, 53 min

En partant de la racine de nos tracas pécuniaires, Pazienza organise son enquête par une cascade de calembours visuels. Dans ce film, loin d’être raisonnable, le philosophe Jean-Paul Curnier met le doigt sur un point brûlant : sans dette, il n’y a pas de lien social. A l’heure du diktat de l’orthodoxie budgétaire, cela fait du bien à entendre.

En partant de la racine de nos tracas pécuniaires (‘pecus’ = petit bétail), l’auteur organise son enquête par une cascade de calembours visuels. Si l’agneau vaut l’argent, c’est alors qu’il est un sacrifice. Où place-t-on l’argent ? Dans le sac à main de la mère de Claudio. La petite pièce n’y reste pas, agneau du sacrifice dans une famille d’ouvriers où l’on ne tue pas le veau gras tous les jours. C’est ce que semble ne pas comprendre le professeur de Boissieu, économiste, que l’écran ‘splité’distingue du réalisateur qui l’interroge, pour bien rappeler que c’est chacun dans son camp, ceux qui peuvent capitaliser et ceux qui n’ont que du corps à vendre. Pour ces derniers, le professeur Auriti, utopiste de province, invente une monnaie d’initiative populaire et imprime des billets qui n’ont cours que dans une seule ville d’Italie… Faire des frais, faire des dettes, faire des enfants. Ce film n’est pas raisonnable. Au final, le philosophe Jean-Paul Curnier met le doigt sur un point brûlant : sans dette, il n’y a pas de lien social. A l’heure du diktat de l’orthodoxie budgétaire, cela fait du bien à entendre.

Laurent Roth

Durée
53 min
Année
2002
Pays
Belgique, France
Section
Port Franc
Langue
français
Production
Komplot Films