Capitaine Thomas Sankara

Christophe Cupelin
Suisse, 109 min
Première mondiale

Thomas Sankara a dirigé la révolution burkinabé entre 1983 et son assassinat en 1987. Président des pauvres, porte-parole des laissés-pour-compte, révolutionnaire non-conformiste, sa renommée a traversé les frontières. Le montage rétro-introspectif d'archives opéré par Christophe Cupelin, ressuscite avec flamboyance et ironie le destin de l’un des plus importants leaders africains du XXe siècle.

Thomas Sankara a dirigé la révolution burkinabé le temps d'un éclair, entre 1984 et son assassinat à l'automne 1987. Durant son « règne », l'imagination fut au pouvoir : une aberration historique, un crime de lèse-majesté pour les tutelles coloniales. Ce qui n'a pas empêché la renommée du « Capitaine » Thomas Sankara, président du « pays des hommes intègres » (sens de « Burkina-Faso ») et porte-parole des laissés-pour-compte, révolutionnaire non-conformiste au verbe aussi simple que haut (« certains me demandent où est l'impérialisme ? Regardez dans vos assiettes, le riz et le maïs importés : quoi de plus normal que celui qui vous donne à manger vous dicte également ses volontés ? »), de traverser les frontières. Christophe Cupelin n'a pas choisi d'interviewer les proches du leader martyr. En archiviste méticuleux, il met en scène, monte et triture au présent les rares archives audio-visuelles patiemment collectées pour composer l'un des biopics documentaires les plus percutants qu'il nous ait été donné de voir : flamboyant et précis, punk et romantique. La rencontre improbable d'Eschyle, de Chris Marker et de Frantz Fanon sur une table de montage.

Emmanuel Chicon

Durée
109 min
Année
2012
Pays
Suisse
Sections
Etat d'Esprit
Regard Neuf
Première
Première mondiale
Langue
français
Sous-titre
anglais
Production
Christophe Cupelin
Contact de vente
Christophe Cupelinchristophe@laika.info+41223280924

Etat d'Esprit

→ Tous les films