Bledo

Marko Grba Singh
Serbie, 20 min
Première mondiale

Soit un village serbe où doivent cohabiter des habitants, repliés sur une identité étriquée et des migrants clandestins, qui font étape avant de reprendre leur route vers l'eldorado européen, devant rester invisibles. La force du film de Marko Grba Singh pour évoquer ce lieu paradoxal est de jouer avec des éléments de « farce » balkanique et une certaine mélancolie élégiaque.

Banja Koviljaca est une bourgade serbe frontalière de la Bosnie devenue un lieu de transit pour quelque mille cinq cents migrants africains, asiatiques ou balkaniques qui tentent de passer illégalement en Europe. Tourné en quelques mois, Bledo chronique l'aberration géographique d'un « village » censé être ethniquement pur depuis la fin de la guerre en ex-Yougoslavie et dont les habitants s'accommodent pourtant de la présence d'une population « indésirable »... moyennant finances. Après une manifestation en tracteurs (!) demandant la fin de cette exception et l'intervention d'unités de police, Banja Koviljaca « libérée » peut se vautrer dans le provincialisme le plus abject. Marko Grba Singh mène son film subtilement du côté de la farce grinçante teintée d'une certaine mélancolie. Enchaînant un clip de musique éthiopienne trouvé sur youtube – signe de la virtualité de l' « ailleurs » quand cet ailleurs s'est brutalement effacé de la vie quotidienne réelle – avec des séquences filmées pendant « le carnaval royal » que fêtent bruyamment ses compatriotes serbes, le cinéaste montre une communauté enfermée dans les faux-semblants de l'entre-soi.

Durée
20 min
Année
2013
Pays
Serbie
Section
Premiers Pas
Première
Première mondiale
Langues
serbe, arabe
Sous-titres
anglais, français
Production
Marko Grba Singh
Contact de vente
Marko Grba Singhpinklayne@gmail.com+381112665853
+381641642252

Premiers Pas

→ Tous les films