Common State – Potential Conversation [1]

État commun - Conversation potentielle [1]

Eyal Sivan
France, 124 min

A l’heure d’une nouvelle impasse dans le processus de paix, Eyal Sivan essaie de dépasser la « solution des deux Etats ». Par le truchement du montage, il provoque une rencontre entre Arabes palestiniens et Juifs israéliens. Vingt interviews parallèlles sur le thème d’un Etat commun. L’un parle et l’autre écoute.

A l’heure d’une nouvelle impasse dans le processus de paix, Eyal Sivan essaie de dépasser les vieilles idées qui continuent de hanter le débat sur la question israélo-palestinienne. Ainsi, l’attention n’est plus portée sur la « solution des deux Etats ». Ce que le film propose, c’est un Etat commun. En réalité, cette proposition n’a même pas à être faite puisque l’Etat commun existe déjà. Deux communautés nationales vivent sur la même terre. L’idée révolutionnaire derrière le concept d’Etat commun est d’abandonner la notion de séparation pour embrasser celle de partage. Ainsi, Eyal Sivan, par le truchement du montage, provoque une rencontre entre Arabes palestiniens et Juifs israéliens. Vingt interviews sur le thème d’un Etat commun. Des politiciens et des colons. Des Juifs ashkénazes et séfarades. Des Arabes palestiniens installés en Israël et dans les territoires occupés. L’écran se sépare en deux. Un Juif israélien et un Palestinien se font face. L’un parle, l’autre écoute et vice versa. Ainsi, cette conversation cinématographique devient le terreau d’un Etat commun, grâce au pouvoir du dialogue et de la dialectique.

Durée
124 min
Année
2012
Pays
France
Section
Atelier Eyal Sivan
Langue
arabe
Sous-titre
anglais
Production
Armelle Laborie

Atelier Eyal Sivan

→ Tous les films